LOADING

Comment Ruiner Une Vente Toute Faite En 2 Mots (histoire vraie)

Comment Ruiner Une Vente Toute Faite En 2 Mots (histoire vraie)

by Cedric Beau octobre 28, 2017

2 histoires vraies, 3 clients perdus (et pas contents du tout).

2 petits mots qui ont instantanément ruiné une vente toute faite.

À ce niveau de désolation, peu importent leur expérience du métier ou la qualité de leurs produits.

Là, c’est un GROS problème de connaissance de la psychologie du client (ou peut-être le fait de s’en foutre complètement aussi…).

Je vous raconte :

Je voulais faire laver ma voiture.

J’arrive au centre de lavage et je vois qu’ils ouvrent à 9 heures.

Il est 8h52…

J’entre quand même.

Là quelqu’un me voit et me dit :

« C’est fermé ! » puis se retourne et s’en va…

TRUC DINGUE (c’est véridique)

Le même jour, je discutais avec Yoni sur Skype.

Voici son histoire :

Le lendemain du séminaire eCommerce à Singapour.

On décide de tester un resto thai dans la rue en bas de notre hôtel.

Il était 10h47.

Sur la porte est écrit « Open » (« ouvert » quoi ^^ )

On entre…

Une serveuse nous interpelle du fond du resto et nous crie :

« C’est fermé ! » puis retourne à son téléphone portable.

Qu’est-ce qui vous choque dans ces deux situations ?

La vente était gagnée, il suffisait juste de s’adapter à la situation en disant par exemple :

« Normalement on ouvre à 9h mais on va pas chipoter, garez votre voiture ici et je m’occupe de tout »

Ou alors

« Je peux vraiment commencer le lavage qu’à partir de 9h parce que {raison valide}. Vous pouvez attendre quelques minutes ? Je vous apporte un verre d’eau en attendant… »

Ou dans le cas du resto :

« On ouvre seulement à 11 heures mais installez-vous en terrasse, je vous apporte les menus. Ça vous laissera très exactement 13 minutes pour faire votre choix (et je vous apporte de l’eau en attendant)… »

Ces deux expériences m’amènent à vous poser cette question :

À quel point avez-vous compris ce que vos clients idéaux cherchent vraiment ?

Contentez-vous seulement de « faire des ventes » et rien de plus.

Ou essayez-vous de vous mettre dans les baskets de vos clients et de leur proposer une expérience différente parce que vous avez compris les attentes derrière leur intention d’acheter ?

Ok, cette dernière phrase est un peu longue mais prenez le temps de la lire plusieurs fois.

Ça vous permettra de repasser sur vos fiches produits et de reformuler votre offre.

Faites-le en vous demandant « mais au fond, pourquoi cette personne achèterait ce type de produit ? »

Quelles sont les raisons un peu cachées, ou plus profondes, qui les pousseraient à presser le bouton « acheter au panier » ?

A méditer pour le week-end.

En plus, vous aurez une heure de plus pour le faire !

Et pour écrire des fiches produits qui vendent beaucoup plus que la moyenne, vous avez la Méthode QUICKSTART.

Inscriptions ici :

https://goo.gl/BEywAw

A votre succès !

Cédric BEAU

P.S. Les nouvelles vidéos à venir sur QUICKSTART :

– Nouvelles vidéos diffusées – semaine du 16 octobre 2017 : 2 cas d’étude de boutiques à plus de 50k/mois

– Nouvelles vidéos – semaine du 23 octobre 2017 : Référencement naturel : des clients gratuitement, chaque jour (par Mélik NAKHLA)

– Nouvelles vidéos – semaine du 30 octobre 2017 : Recherche de produits, méthodes avancées

Related Articles