LOADING

Je préfère les clients qui reviennent, qui rachètent, et qui seront toujours avec moi dans 30 ans

Je préfère les clients qui reviennent, qui rachètent, et qui seront toujours avec moi dans 30 ans

by Cedric Beau novembre 25, 2017

Suite des choses à appliquer obligatoirement dans vos descriptions produit pour ne pas tuer vos ventes :

Dans mon dernier post, je vous expliquais à quel point il était important d’apporter des preuves de ce que vous avancez dans vos descriptions produit, surtout pour les trucs genre « on est les meilleurs », « on a la meilleure qualité »…

Aujourd’hui, je voudrais vous donner quelques exemples de preuves.

La première chose (et peut être même la seule chose !), c’est qu’il vous faut des preuves VERIFIABLES.

Regardez par exemple dans le monde de la formation au dropshipping : tout le monde sait qu’une capture d’écran du chiffre d’affaire de votre boutique est très facile à falsifier.

Il y a même des formateurs qui se sont fait prendre la main dans le sac (mais ça c’est une autre histoire).

Si vous dites que vous êtes les meilleurs, ou que vous faites 3000 ventes par mois pour « rassurer » vos clients, mais que vous n’apportez pas une preuve vérifiable. Ça ne marche pas.

C’est pour ça que pour mes formations en dropshipping, et dans l’import en général, je ne fais pas de capture d’écran des résultats de mes boutiques / logiciels de compta :

Au lieu de ça, je met souvent en avant mon expérience dans l’import-export et mon histoire avec AliExpress :

Tout est vérifiable (ma maîtrise du chinois et de l’interculturalité par des diplômes ou mon expérience en tant qu’examinateur pour le baccalauréat, le WHOIS de mon blog datant de 2010, les noms de mes clients dans le gros import depuis 2009….)

Sur mon blog par exemple, je met « on vous parle des achats en Chine depuis 2010 » (ou un truc du genre) :

N’importe qui peut faire un WHOIS et vérifier que le nom de domaine « acheter-en-chine » a bien été enregistré en 2010. Et n’importe qui peut vérifier la présence des articles parlant d’AliExpress avec l’outil webarchive.

Ces données sont vérifiable, et surtout : elles ne sont pas falsifiables.

Pour gagner en crédibilité dans vos fiches produit, vous devez faire la même chose :

– Vous voulez prouvez que vous avez la meilleure qualité au niveau de la sécurité pour les jouets que vous vendez ?

Demandez à votre fournisseur si il a une copie du certificat norme NF71 qu’il a du faire faire chez Bureau Veritas ou autres SGS, les résultats des droptest, les résultats de l’inspection qualité… A vous de voir ce qu’il peut vous fournir.



Bien sûr, si vous vendez des jouets par exemple, ça sous-entend que vous connaissez déjà la norme NF71 et autres applicables.

Sinon y’a peut être un peu de boulot à faire dans un premier temps de votre côté au niveau formation pour être certain d’être à jour dans votre thématique.



Si vous n’avez rien de tout cela, alors ne dites pas que vous avez la meilleure qualité (même si c’est le cas).


– Vous voulez prouver que vous êtes le leader sur votre marché ? 



Mettez un lien vers votre groupe facebook (qui aura le plus grand nombre de membres dans la thématique, par exemple). Ou mettez un lien vers Infogreffe (où vous aurez déposé vos comptes et où tout le monde pourra voir que vous avez le plus gros CA du marché)…



Si vous n’avez rien de tout cela, alors ne dites pas que vous êtes le leader sur votre marché.

Si vous n’apportez pas la preuve de ce que vous avancez, vos clients ne tiendront pas compte de vos arguments de vente.

Tout comme si je ne vous dit pas ce que je vous ai mis plus haut, vous pourriez à juste titre penser que je ne vis et n’ai toujours vécu que de mes formations, en vendant du vent grâce à des stratégies marketing dignes de Madoff et autres Victor Lustig (qui a quand même réussit à vendre deux fois la tour Eiffel…).

Je dis pas qu’on peut pas gagner d’argent en arnaquant les gens, attention.

L’arnaque, la drogue, le crime, tout ça sont des choses qui payent très bien.

Mais c’est peut-être pas ce que vous recherchez :

Non seulement, on risque gros et on risque de perdre beaucoup de clients. Mais en plus, le peu de clients qu’on aura ne seront généralement pas des clients idéaux qui resteront avec vous sur le long terme.

Je sais pas vous, mais moi perso, je préfère les clients qui reviennent, qui rachètent, et qui seront toujours avec moi dans 30 ans :

Avec eux, la vie est plus belle, et en plus une fois le client acquis, y’a plus tellement de boulot. On est peinards.

Parce qu’on a créé une relation de confiance.

Une relation… humaine.

Si c’est aussi ce que vous recherchez, je suis peut être le gars avec qui vous aimeriez travailler dans votre projet de dropshipping.

Ou pas.

A vous de voir.

Si oui, on se retrouve dans la formation Quickstart :

https://goo.gl/BEywAw

A votre succès !

Cédric BEAU

P.S. : Et puis c’est toujours super gratifiant d’avoir des témoignages comme ça, après avoir apporté vos preuves :

« Cédric Beau à de la bouteille dans le e-commerce et dans l’import, il est simple et pas vendeur de rêve. » (Vicente)

« Et quand je parle de livres, je parle de VRAIS livres écrits par de VRAIS pratiquants ayant de la bouteille dans leur métier. Des mecs comme Cédric. Pas des ebooks à 0,99€ rédigés par des opportunistes qui ne savaient même pas ce que c’était le ecommerce, le marketing ou le copywriting il y a 6 mois et qui rédigent des ebooks de merde tirés d’un PLR américain à 3 dollars » (Philippe)

La classe ! Mais…

Je vous vois venir… Vous voulez une preuve que ces témoignages ne sont pas des faux ?

Recherchez « bouteille » dans le groupe Shopify Français sur facebook… Le plus gros groupe facebook de la thématique avec 8416 membres…

Eh oui… Je pratique ce que je prêche !

Fini les faux témoignages sur les fiches produit : liez vos témoignages aux vrais avis laissés sur votre page facebook.

Ca vous fait une astuce de plus.

C’est cadeau.

La suite en cliquant ici :

https://goo.gl/BEywAw

Related Articles