LOADING

5000 membres dans un groupe facebook, en 3 mois ½, sans dépenser 1€

5000 membres dans un groupe facebook, en 3 mois ½, sans dépenser 1€

by Cedric Beau octobre 07, 2017

« C’est pas grave, c’est juste des spasmes musculaires qui vous écrasent le coeur. Mais le coeur, lui, va bien »*

Ce vendredi matin, je passais une batterie de tests dans un hôpital international de Pattaya. Au service cardiologie, le docteur dirigeant le service m’a rassuré : y’a rien de grave, faut juste vous reposer et ne pas faire de pompes pendant 10 jours.

Par contre, pas de souci pour le piment, et le café.

Bon, je lui ai pas dit combien de cafés je buvais par jour, mais je vais me calmer un peu et remplacer une partie de ces derniers par des petits thés verts…

Faut aussi que j’arrête les coups de gueule, comme celui que j’ai poussé il y a quelques jours dans le groupe facebook au sujet des entrepreneurs ne prenant pas leurs business au sérieux.

Même si j’aime bien les coups de gueule :

Il en ressort souvent des trucs intéressants, comme cette remarque de Guillaume :

« Je crois surtout que vous targetez les mauvaises personnes, cela ramène des tonnes de gens qui n’ont jamais touché au web et qui rêvent de se faire un peu d’argent de poche. »

Guillaume, il a raison, et il a tort.

Il a raison dans le sens où, effectivement, il y a un paquet d’entrepreneurs qui sont pas là pour faire des trucs sérieux et qui trainent dans les environs. Ils sont pas forcément représentatifs du groupe, mais ils se font beaucoup remarquer.

Mais il a tort dans le sens où il pense que ces personnes ont été « targétées » par mes soins :

Pas du tout.

L’avantage quand on fait du business comme je le fais, et comme je l’enseigne, c’est qu’on peut profiter de l’arme ultime du marketeur :

Le bouche à oreilles.

Je n’ai fait aucune pub payante (donc zéro « targeting ») pour mon groupe facebook, qui arrive pourtant déjà sur ses 5000 membres.

Et je n’ai fait quasiment aucune promo, si ce n’est mentionner son existence deux ou trois fois lors de l’ouverture, quand j’étais en Chine en juin dernier.

Et ça, c’est une bonne leçon de marketing : si vous savez comment faire, y’a rien de tel que de profiter de l’effet bouche à oreille, et d’ensuite filtrer les prospects (dans mon cas, éjecter certains membres du groupe, sans aucune pitié).

Vous allez perdre quelques personnes, et réduire le gros chiffre qui fait plaisir à l’égo. Mais vous allez vous retrouver avec une énorme base de personnes ciblées et qualifiées, et tout ça… Gratuitement.

Si cette manière de faire du business vous intéresse, ce concept de base est au coeur de la formation Quickstart, même si on parle aussi de pub facebook :

https://goo.gl/BEywAw

D’ailleurs, en parlant de pub facebook, y’a quelques techniques avancées que j’aurais pu utiliser pour promouvoir mon groupe facebook (et faire exploser le nombre de membres encore plus rapidement que 5000 en quatre mois, qui pourtant explose déjà tous les autres « experts » du secteur) :

Si c’est ça qui vous intéresse, ne manquez pas mon post de demain.

A votre succès
Cédric BEAU

P.S. : À me relire, je ne pense pas que j’arrêterai les coups de gueule

*Bien que les spasmes coronariens ne soient pas exclus, la partie la plus touchée et dans laquelle la douleur résiduelle se trouve est la partie inférieur du pec gauche. Donc externe. Donc -jusqu’à preuve du contraire-, tout va bien 🙂

Related Articles